RET choisit ViriCiti comme outil de supervision pour ses 198 bus et 45 chargeurs

La plateforme de ViriCiti permet à RET de monitorer un ensemble de bus électriques, diesel et hybrides, ainsi que des chargeurs en dépôt et sur route. Le tout sur une seule plateforme.

RET (Rotterdamse Elektrische Tram), l’un des plus grands exploitants des Pays-Bas, suit désormais 198 bus et 45 chargeurs grâce au système télématique de ViriCiti. L’opérateur de transport public a choisi ViriCiti comme solution de surveillance privilégiée pour la fiabilité de ses données, ses capacités d’intégration de données et la vue d’ensemble de la flotte en temps réel qu’elle offre.

Depuis son intégration en janvier 2020, ViriCiti s’est révélé être un outil de confiance pour aider à gérer les défis de l’électrification de la flotte et faire progresser RET sur la voie du transport à zéro émission.

« Il y avait encore beaucoup d’inconnues dans la gestion des bus électriques. ViriCiti nous permet de recueillir des données pour les analyser afin d’améliorer les processus à l’avenir. La surveillance des bus en temps réel est une autre caractéristique importante pour nous. Cela nous donne une grande visibilité, un peu comme nos yeux »

Eric Lensink, chef de programme et de projet chez RET

Photo: RET / R.Utrecht

Plan d’électrification ambitieux de RET

 

La Randstad, la région urbaine la plus dense des Pays-Bas, est connue pour son niveau relativement élevé de pollution atmosphérique. RET a pris des mesures responsables pour résoudre ce problème grâce à sa transition progressive vers des moyens de transport durables. L’opérateur de transport public basé à Rotterdam a récemment introduit 55 bus électriques et 103 bus hybrides dans la région. Et ses efforts ne s’arrêteront pas là : en adoptant lentement de nouveaux bus propres et silencieux, RET prévoit de fournir des transports totalement exempts d’émissions d’ici 2030, contribuant ainsi à améliorer la qualité de vie dans la région. 1

 

La gestion efficace de la flotte mixte de RET repose sur une approche basée sur les données, selon Remco Sliedrecht, chef des opérations chez RET : «Les données sont vitales pour nous, pour s’assurer que la planification s’aligne bien avec les opérations.» Et cette approche axée sur les données donne déjà des résultats fantastiques. RET a révélé que grâce à une infrastructure de recharge optimisée et à une planification efficace, ses bus électriques peuvent rouler autant que leurs homologues diesel (400-500 km/jour).

 

Malgré le fait que les premiers bus électriques ne sont pas arrivés sans quelques inquiétudes initiales (comme la question de savoir si les véhicules seraient capables de terminer leur parcours), elles ont rapidement été mises de côté, selon Heleen van Setten, coordinatrice des opérations chez RET : «Tout se passe parfaitement bien, les bus électriques font leur travail et ne manquent jamais leurs points de chargement ou d’arrivée.» En conséquence, il est prévu de remplacer prochainement les anciens bus diesel de la flotte par des bus électriques.

Photo: Rick Keus

Accélérer la transition au transport à zéro émission grâce aux données

 

RET comprend que les données sont vitales pour une gestion efficace d’une flotte mixte, et pour une transition rapide vers un système de transport à zéro émission. La fiabilité des données fournies par ViriCiti, ainsi que les capacités de reporting, figurent en bonne place parmi les raisons pour lesquelles RET a choisi cette solution télématique :

 

« S’il y a un problème avec un bus électrique, il suffit désormais de regarder un ordinateur portable, pas sous le capot du bus. L’aspect technique des bus électriques est très différent de celui des bus diesel. Mais ViriCiti nous aide pour l’accès aux données. Nous avons besoin de données pour gérer les bus électriques. Sans le système de ViriCiti, la maintenance conditionnelle des véhicules électriques ne serait pas possible. ViriCiti est l’outil parfait pour nos besoins en matière de données. »

– Rene van Oostenbrugge, ingénieur de maintenance et spécialiste en mobilité électrique, RET

 

Les données en temps réel permettent à RET d’avoir une vue d’ensemble de leur flotte en un clin d’œil, explique Heleen van Setten. RET introduit ces données dans son propre système de contrôle du trafic, afin d’avoir une opération centralisée et de voir où se trouvent les bus, s’ils sont en charge ou si des problèmes sont rencontrés. «Sans les données fournies par ViriCiti, ce serait beaucoup plus difficile.» Si nécessaire, des chargeurs peuvent être réinitialisés via la plateforme ViriCiti pour résoudre à distance les problèmes de connectivité des chargeurs.

Outre l’utilisation de ViriCiti pour des rapports sur l’exploitation et la maintenance des bus, RET intègre les données historiques et en temps réel du tableau de bord ViriCiti dans sa propre base de données SAP, afin d’effectuer une analyse approfondie de la clientèle et de profiter d’une planification plus efficace des itinéraires et des charges. Les données sont également utilisées par RET dans ses efforts pour réduire la consommation de ses bus électroniques.

Vue d’ensemble des bus RET dans le tableau de bord ViriCiti

Néanmoins, l’exploitant n’utilise pas seulement ViriCiti pour gérer sa flotte à zéro émission. ViriCiti aide également l’opérateur Néerlandais à gagner du temps, réduire ses couts, et à obtenir des informations plus fiables sur ses bus diesel.

 

Par exemple, grâce à l’indicateur de marche au ralenti, l’équipe de maintenance peut voir quels bus tournent le plus au ralenti et à quel moment, et ainsi améliorer l’efficacité et réduire les gaspillage de carburant.

 

De plus, grâce à la vue d’ensemble automatique de kilomètres parcourus, qui s’est avérée plus fiable que le système utilisé auparavant, l’équipe de maintenance est maintenant en mesure de savoir instantanément quels bus doivent être programmés pour la maintenance, et quels véhicules sont prioritaires.

 

«Nous sommes fiers que RET nous ait choisis pour équiper une si grande partie de sa flotte avec notre système, et heureux de voir que notre plateforme et nos données aident les opérateurs à accélérer leur évolution vers un transport durable, et à utiliser leurs bus à zéro émission aussi efficacement que possible.» 

– Freek Dielissen, cofondateur et CEO de ViriCiti